dans

La Baule : Terre de Jeux 2024, Centre de préparation des Jeux olympiques et bientôt partenaire du Championnat du monde de rugby

Après avoir obtenu le label « Terre de Jeux 2024 » décerné par le Comité d’organisation des Jeux olympiques, la ville de La Baule a également postulé pour que ses équipements sportifs puissent accueillir les délégations du monde entier en 2024. La candidature a été validée à la plus grande satisfaction de Franck Louvrier, maire de La Baule, qui explique : « C’est une étape essentielle pour nous permettre de participer à cette manifestation, qui est sans doute la plus grande manifestation au monde, et il y a donc une partie de préparation pour les équipes nationales qui vont se répartir dans toute la France sur des lieux qui pourront les accueillir de façon performante, à la fois sur le plan des équipements, comme celui de l’hébergement ». Ainsi, « La Baule pourra accueillir des équipes sportives. Nous avons passé des tests, nos différentes infrastructures ont été étudiées par toutes les équipes organisatrices et nous pourrons obtenir des équipes de basket-ball, de handball, d’athlétisme, de football et de tennis. Ce sera pour nous un rayonnement international, mais aussi une force pour permettre à toutes nos associations de se mobiliser dans cette optique ». On ne trouve pas de disciplines liées à la mer, car le Comité d’organisation des J.O. a décidé que celles-ci se dérouleraient à Marseille : « Ils ont fait le choix de la Méditerranée parce qu’il n’y a pas de marées et parce qu’il y est plus facile de s’entraîner. La discipline du surf sera à Tahiti. L’Atlantique n’a pas été considéré comme terre d’accueil pour les sports nautiques, mais nous aurons en compensation de très belles disciplines » précise Franck Louvrier. Concrètement, les équipes du monde entier des disciplines concernées auront dans leur catalogue le choix d’aller s’entraîner à La Baule : « La Baule est une ville attractive et je pense que nous aurons de nombreuses équipes nationales. Tout le monde ne pourra pas venir à La Baule, évidemment, mais je pense que sur nos différents complexes et stades, nous pourrons accueillir pas mal de sportifs » ajoute Franck Louvrier. Ce sera un formidable outil de promotion pour la ville : « Toutes les équipes sont médiatisées et, quand vous avez une équipe de basket d’un pays, par exemple, le pays médiatise énormément son équipe, donc les répercussions sont immédiates. Nous avons la chance d’avoir des sports très importants et je suis content que La Baule retrouve ses lettres de noblesse, notamment autour du tennis olympique ». Par ailleurs, Franck Louvrier travaille également pour que la ville soit partenaire du Championnat du monde de rugby : « Je suis au conseil d’administration de France 2023, qui est le Championnat du monde de rugby, et j’espère que La Baule sera aussi une ville d’accueil pour des équipes de rugby. Ce sera une manifestation très importante. Notre équipe de rugby est en pleine croissance à La Baule. C’est une discipline essentielle au niveau international et je pense que nous aurons sans doute de bonnes nouvelles dans les semaines à venir pour le Championnat du monde de rugby ».

0

Écrit par admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pornichet : aménagement de la dune du Port d’échouage

Hommage au docteur François Moutet