in

Faux tract à La Baule : la ville dénonce une imposture.

Un tract anonyme, distribué dans les boîtes aux lettres, invite les riverains de La Baule à s’exprimer dans le cadre du PPBE (Plan de Prévention des Bruits de l’Environnement). Ce document reprend les couleurs de la Ville qui va porter plainte. En effet, les auteurs de ce document anonyme ont tout fait pour donner l’impression qu’il émane de la Ville : charte graphique similaire, mêmes adresses électroniques, mention qu’en cas de demande d’information la population peut prendre attache avec l’Hôtel de Ville dont les coordonnées complètes sont indiquées.

La ville indique que « le contenu de ce document illicite (absence de mentions légales) est mensonger et clairement orienté : il mélange sources de nuisances sonores aériennes et terrestres alors que le PPBE ne prend en considération que ces dernières, et le périmètre de l’aérodrome semble clairement ciblé dans la zone de consultation alors que ce n’est pas le cas. »

Pour rappel, le PPBE entre dans le cadre de l’application de la directive européenne 2002/49/CE relative à l’évaluation et la gestion du bruit dans l’environnement. Elle fait établir d’abord des Cartes de Bruit Stratégiques (CBS) dans les grandes agglomérations et grandes infrastructures de transports terrestres dont le trafic est supérieur à 3 millions de véhicules par an, soit 8 219 véhicules/jour, pour ensuite définir un PPBE. La ville indique que « depuis son arrivée, l’équipe municipale a érigé en dogme transparence et concertation avec les usagers baulois, dont ceux habitant à proximité de l’aérodrome. Elle dénonce de telles méthodes de désinformation et d’intoxication dignes des officines les plus sombres. »

Écrit par admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Baule+ : Mars 2024

La Turballe labellisée 4@ par le label « Territoires, Villes et Villages Internet »