La Baule+

32 // Juillet 2019 La Baule a acquis une dimension nationale pendant très longtemps, notamment grâce à la présence des grands hôtels La Baule a toujours une très forte notoriété nationale. Comment doit-elle évoluer au cours des prochaines années ? Il faut prendre en compte plusieurs types de populations : la population permanente, celle des résidents se- condaires et la population touris- tique. Il y a fort longtemps, j’avais posé cette question aux élus de La Baule. La Baule a acquis une dimen- sion nationale pendant très long- temps, notamment grâce à la pré- sence des grands hôtels, et je leur ai demandé s’ils voulaient maintenir cette réputation, ou s’ils voulaient simplement devenir la zone résiden- tielle de l’agglomération Nantes- Saint-Nazaire. Il n’y a pas eu de choix véritable de fait. Maintenant, il faut considérer que nous sommes dans un grand ensemble, avec la ré- gion de Pornic qu’il faut prendre en compte, qui est un lieu de ressour- cement pour les gens qui habitent dans les grandes métropoles. Il fau- drait peut-être aussi arriver à mettre en place des événements qui quali- fieraient davantage La Baule. Pour- quoi ne pas mettre en place aussi, comme on l’a vu à Montréal, un grand site d’interprétation des pa- trimoines où l’on présenterait cette histoire atypique ? Il y a quelque chose à dire et à faire savoir aux gens qui viennent de l’extérieur. Nous avons une histoire que nous pour- rions davantage mettre en exergue. Il faut aussi développer des nou- velles formes d’accueil, dans l’héber- gement et la restauration, qui per- mettent aux gens de se ressourcer. Par exemple, la politique de préser- vation des villas a été une excellente mesure. Ce qui est passionnant, c’est d’observer l’évolution de ce territoire qui était condamné le siècle dernier, parce qu’il n’y avait que du sable : le sable se déplaçait, il détruisait les ports et les marais salants. Or, ce pays a rebondi d’une façon excep- tionnelle au fil du temps. Pornichet est née avant La Baule et, à certains moments, a dominé toutes les stations Que pensez-vous de l’évolution de Pornichet ? Il ne faut pas oublier l’histoire, car Pornichet est née avant La Baule et, à certains moments, a dominé toutes les stations, même Le Croisic qui était en perdition à la fin du XIXe siècle. Le grand Casino se trouvait à Pornichet, il avait été lancé par les plus grands chanteurs de l’Opéra de Paris et il y avait la grande plage où sont venus tous les grands libraires parisiens. Donc, à travers son ap- proche récente, Pornichet retrouve une meilleure reconnaissance. Mais cette ville a déjà une histoire an- cienne dans le domaine du tourisme balnéaire. J’ai lancé les arts de la rue dans toute la France et j’ai été très impressionné par le fait que Porni- chet reprenne cette idée à travers Les Renc’Arts. J’ajoute que Pornichet est dans l’intercommunalité de Saint- Nazaire, aussi bizarre que cela puisse paraître... Mais cela montre bien que son histoire la relie aussi à Saint-Na- zaire. L’appellation exacte est baie du Pouliguen Enfin, vous citez la baie du Pou- liguen, alors que certains utili- sent le terme baie de La Baule… L’appellation exacte est baie du Pou- liguen : c’est le terme qu’il faut utiliser pour désigner l’ensemble de la baie. Il faut rappeler qu’à un moment Le Pouliguen rivalisait avec Le Croisic, qui était la première grande station. Le Pouliguen a été très en vogue. En- suite, c’est Pornichet qui a pris le des- sus, parce que Pornichet était plus proche du chemin de fer qui arrivait à Saint-Nazaire. Propos recueillis par Yannick Urrien. G. S. OP T IQUE 26 av. du Gulf Stream - Za Atlantique ( derrière La Baule Nautic ) PORNICHET - Tél. 06 62 04 66 11 Lunettes fabriquées en plastique marin E t s i p o r t e r d e s l u n e t t e s p o u v a i t s a u v e r l e s o c é a n s ? Jean-Bernard Vighetti : « Ce pays a rebondi d’une façon exceptionnelle au fil du temps. » R etour de la circulation apaisée au Pouliguen. Jusqu’au lundi 2 septem- bre, la circulation s’effectuera en sens unique sur le Quai Jules San- deau (depuis le pont vers la rue de la Plage). Le déplacement des vélos sera autorisé dans les deux sens. Ce changement de circula- tion intervient chaque année à la même période : du dernier lundi de juin au premier lundi de sep- tembre. Du jeudi 11 juillet au jeudi 29 août, vous pourrez flâner en toute tranquillité au Pouliguen. Le quai sera piétonnier tous les soirs, de 18h à 23h, et le dimanche de 11h à 13h. Le quai sera égale- ment exceptionnellement fermé à la circulation automobile à l’oc- casion des événements suivants : les Jeudis du port (du jeudi 4 juil- let au jeudi 29 août), la Fête bre- tonne (samedi 27 et dimanche 28 juillet et la braderie (jeudi 22 août). Circulation apaisée sur le quai Jules Sandeau au Pouliguen

RkJQdWJsaXNoZXIy MTEyOTQ2