Denis Péris : 30 ans d’expertise sur le marché haut de gamme de la presqu’île

Last modified date

Denis Péris a créé l’agence Péris Immobilier en 1997, après plusieurs années d’expérience dans des agences et chez des promoteurs : « À cette époque, je m’étais rendu compte qu’il y avait peu d’agences spécialisées dans le haut de gamme, alors qu’il y avait une belle clientèle qui venait à La Baule et qui avait des attentes spécifiques en termes d’emplacement, de vue exceptionnelle ou de service… » L’agence est spécialisée dans les biens d’exception et les biens d’investissement : « Un bien d’exception, cela peut être un bel appartement face mer, plage Benoît, cela peut être aussi des biens à rénover. C’est l’emplacement qui fait l’exception. Si c’est un trois-pièces dans le centre de La Baule, c’est un bien d’investissement, pour une acquisition en résidence secondaire, ou pour un logement principal. D’ailleurs, il y a de plus en plus de gens qui préfèrent rester locataires à Paris et acheter une résidence secondaire à La Baule ».

Bien conseiller le vendeur et l’acquéreur.

Denis Péris explique sa démarche : « Je suis là pour conseiller aussi bien le vendeur que l’acquéreur. Je ne vais pas surévaluer le bien du vendeur pour avoir son mandat de vente, je lui donne une fourchette de prix en fonction du marché, évidemment on peut prendre l’hypothèse haute, puisque le marché fluctue en fonction de l’offre et de la demande. Par exemple, pour un bien évalué par un confrère à 2,1 millions, comme il ne se vendait pas, on m’a appelé quatre mois plus tard. Je l’ai estimé entre 1,5 et 1,6 million, et il a été vendu 1,5 million… Le vendeur veut vendre au meilleur prix, c’est normal, mais il y a un marché, et, quand il voudra acheter, il voudra aussi acheter au meilleur prix. Donc, en tant que professionnels, nous sommes là pour bien conseiller le vendeur et l’acquéreur. Car si le vendeur est satisfait de nos services, il sera aussi acquéreur pour acheter un bien… Il m’est arrivé de vendre un bien hors marché plage Benoît, parce que le client le voulait absolument, et je le lui ai vendu en précisant bien qu’il était hors marché et qu’il serait forcément revendu moins cher qu’il l’a acheté… » Son éthique se résume ainsi : « Je préfère ne pas vendre que de tromper les gens ». La bonne estimation du bien est un aspect essentiel du métier : « En surévaluant un bien, on prend le risque de mettre deux ans pour le vendre et de le vendre moins cher que sa valeur réelle ! Par exemple, sur une succession plage Benoît, la propriétaire voulait 1,9 million, j’avais estimé le bien à 1,5 million, d’autres agences ont pris le bien à 1,9 million et, au bout de quatre ans, il a été vendu 1 450 000 euros ! »

Virginie Fontaine devient associée.

Virginie Fontaine, qui travaille avec Denis depuis plusieurs années maintenant, devient associée de l’agence : « Je suis très fière, car le nom de Denis Péris est une marque reconnue à La Baule. Cela fait 30 ans qu’il est sur le terrain. Il n’a pas besoin d’être appuyé par une étiquette extérieure, et c’est un élément qui rassure la clientèle… » L’agence s’appelle Péris Immobilier La Baule – Paris parce qu’elle prend aussi en charge des biens parisiens à la demande de certains clients qui souhaitent une approche globale.  Virginie, qui connaît bien le marché parisien, est particulièrement en charge de ce secteur : « Denis est connu pour sa déontologie et sa discrétion, et il avait une clientèle parisienne qui le sollicitait. Il n’a pas répondu dans un premier temps mais, comme je connais très bien Paris, nous nous sommes développés sur Paris. C’est un dispositif complémentaire. Par exemple, quand nous avons un client qui vend son bien à Paris, nous lui expliquons que nous avons un fichier avec un réseau. L’immobilier, cela reste quelque chose de local, mais sur des biens atypiques, cela correspond à des fichiers et à des réseaux. Or, beaucoup de nos clients partagent leur vie entre Paris, La Baule, Courchevel ou Cannes… » Ainsi, l’agence Péris Immobilier dispose déjà de nombreux biens atypiques, comme un très bel hôtel particulier de 320 mètres carrés au cœur de Saint-Germain-en-Laye.

La Baule reste une ville où l’on ne se trompe pas quand on investit !

Denis et Virginie déménagent leur agence de quelques dizaines de mètres pour s’installer avenue Pavie, en face du Royal Thalasso Barrière, dans un nouvel emplacement plus spacieux et plus visible, en marquant bien le positionnement de Péris Immobilier qui a finalement été l’une des premières agences à faire du haut de gamme à La Baule. La ville reste attractive : « On observe une forte évolution du marché vers de la résidence principale. Je faisais 80 % de résidences secondaires il y a quelques années. Or,  aujourd’hui, c’est 40 à 50 %. Cela s’explique par le développement du télétravail et la vie à Paris, qui est de plus en plus difficile. Le marché est dynamique et la belle clientèle revient investir à La Baule. Les prix avaient baissé entre 5 et 20 % dans La Baule, un peu plus à l’extérieur, et l’on revient depuis 2016 à un équilibre de marché » souligne Denis Péris. En conclusion, « La Baule reste une ville où l’on ne se trompe pas quand on investit ! »

Agence Péris Immobilier La Baule – Paris, 5 avenue Pavie. Tél. 02 51 73 72 72.