lundi , 25 juin 2018

La Croisette : la brasserie maritime par excellence.

Un positionnement renforcé sur la qualité et les produits locaux.

Depuis quelques mois, le nom d’Yves Pellan est connu à La Baule puisqu’il a repris les deux plus belles affaires de la place Leclerc, La Villa et La Croisette. Yves possède des établissements dans d’autres lieux, mais La Baule est une ville qu’il aime passionnément et c’est pour cette raison que l’on peut souvent le voir dans ses établissements baulois où il aime aller à la rencontre de la clientèle. D’ailleurs, malgré son apparence d’homme d’affaires, il est aussi à l’aise en cuisine que ses équipes. Il connaît tous les produits et les fournisseurs, et il se montre intransigeant sur l’hygiène et la qualité. Avec son associé, Jean-François Mongilardi, qui s’occupe davantage de La Villa, ils ont souhaité respecter l’identité de chacun des lieux et ils avancent avec bienveillance en mettant à l’aise le personnel. Ainsi, tous ceux qui ont voulu rester ont pu le faire et c’est pour cette raison que les habitués ont retrouvé des visages familiers : « Le respect, l’écoute et l’humanisme sont des valeurs essentielles pour moi » confie Yves Pellan. Justement, il annonce le retour de Nicolas Tanguy au sein des effectifs de La Croisette : un événement car Nicolas est une figure de La Croisette, où il a passé plus de 19 ans, et il rejoint ainsi Matthieu Daurat qu’il connaît depuis plusieurs années.

Des produits locaux et une démarche pour le label de Maître Restaurateur.

Chaque établissement a sa propre identité puisque La Villa se positionne comme la brasserie bauloise de référence, avec des plats qui laissent une large place aux produits locaux et régionaux : « 98 % de notre cuisine est maison, à l’exception des glaces, du baba au rhum et, évidemment, des crevettes de Madagascar… Sinon, même les mignardises sont réalisées par le pâtissier de La Villa ». L’objectif étant de toujours proposer le meilleur rapport qualité prix. On retrouve cette même approche à La Croisette, dont le positionnement est plus maritime avec une carte très riche en fruits de mer et poissons et des spécialités comme la queue de lotte, la daurade royale ou la poêlée de couteaux. Yves Pellan annonce l’installation prochaine d’un véritable homarium à l’entrée du restaurant, avec cinq compartiments, pour des langoustes, des araignées de mer, des homards, des tourteaux et, en débordement, des langoustines vivantes : « Ce seront des langoustines du Croisic ou du Guilvinec selon les arrivages ». Mais La Croisette, c’est aussi une très belle carte de viandes, 14 propositions de carpaccios, des pizzas et des tartares : « L’objectif est de faire plaisir à tout le monde quand on vient entre amis ou en famille… » Toujours dans le souci constant de la meilleure qualité possible, La Villa et La Croisette ont engagé la démarche d’obtention du label Maître Restaurateur. C’est une procédure complexe que maîtrise bien Yves Pellan, qui a déjà obtenu deux fois ce label dans ses autres établissements. Enfin, ce sont aussi des lieux d’animations puisque La Croisette propose une soirée jazz chaque deuxième jeudi du mois. On peut dîner, la carte reste la même, en écoutant des groupes de jazz locaux. A La Villa, après l’activité classique de restauration, chaque troisième jeudi du mois, la V Night devient incontournable. Le DJ du Bax programme des succès des années 70, 80 et 90, et l’ambiance est vraiment excellente. Déjà, en février, c’était salle comble, aussi il faut s’attendre à vivre les soirées les plus incroyables de La Baule avec le retour des beaux jours !

La Villa, 18, avenue du Général de Gaulle à La Baule. Tél. 02 40 23 06 00.

La Croisette, Place du Maréchal Leclerc à La Baule. Tél. 02 40 60 73 00.

Récemment mis en ligne

La qualité marine au service de l’habitat : Art Design Inox ouvre une vitrine à Guérande.

À l’origine, Sébastien Laurent n’imaginait pas travailler dans le domaine de l’habitat. Il y a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *