samedi , 21 avril 2018

La Baule Optique s’équipe d’une salle de réfraction et engage un partenariat privilégié avec Essilor.

La réputation de La Baule Optique n’est plus à faire sur la presqu’île car l’enseigne bauloise travaille en permanence pour innover, se rapprocher du zéro défaut et apporter à sa clientèle les nouveautés conçues par les meilleurs fabricants. L’enseigne est dirigée par Guillaume Salazard qui travaille avec Claire, présente depuis dix ans, et il vient de recruter Chloé, une optométriste. En effet, Guillaume annonce la création d’une salle de réfraction pour pousser encore plus loin le contrôle visuel de ses clients. Cela constitue chez nous une nouveauté alors que dans les pays anglo-saxons, c’est l’optométriste qui réalise des examens de vue : « En France, c’est différent. Nous devons travailler avec les ophtalmos, mais j’ai vraiment voulu prendre quelqu’un de hautement qualifié pour s’occuper de la salle de réfraction. Cela nous permet de faire un contrôle visuel et de développer la contactologie. Nous sommes équipés d’une lampe à fentes qui est indispensable à la bonne adaptation des lentilles. C’est une lumière qui permet d’observer finement la lentille sur l’œil et de réaliser des réfractions plus poussées. Nous pouvons contrôler l’évolution de la vue des gens et réaliser les adaptations nécessaires ». Guillaume ajoute : « C’est aussi quelque chose qui est requis dans le cadre du renforcement de notre partenariat avec Essilor, qui nous demande un investissement à travers des formations et la mise en place de colonnes de prises de mesures. C’est également pour répondre aux exigences de notre certification Bureau Veritas, qui a été renouvelée cette année ». L’idée étant de toujours améliorer le confort de la clientèle de La Baule Optique.

Un nouveau verre Essilor.

La Baule Optique bénéficie d’un partenariat privilégié avec Essilor, ce qui lui confère l’accès à une exclusivité mondiale, un nouveau verre progressif : le Varilux X Design. Guillaume précise : « Certains opticiens, dont nous faisons partie, ont même accès au Xclusive qui est le verre le plus personnalisé du marché ». L’objectif est d’être toujours à la pointe en proposant les offres des meilleurs fabricants du secteur : « Chaque fois qu’il y a des nouveautés, nous souhaitons aussi les proposer… » Il faut savoir que le métier se complexifie, car on ne peut plus acheter des lunettes en 2018 comme on le faisait dans les années 2000 : « Il y a de très nombreux verres et l’on doit aussi adapter les lunettes à différents modes de vie, comme avec l’utilisation des tablettes, des smartphones ou des ordinateurs de bureau… Nous sommes là pour aider les clients à choisir les meilleurs verres ». Toujours dans cette même démarche d’innovation, Guillaume s’est rendu à New York, au Salon de l’optique qui s’est déroulé au mois de mars dernier, pour analyser les tendances aux États-Unis : « Nous allons évidemment au Salon de l’optique à Paris, chaque année au mois de septembre, mais nous voulions découvrir les spécificités new-yorkaises, qui sont plus rétro, et proposer de nouveaux fournisseurs à nos clients… » De nombreuses offres sont présentées tout au long de l’année, comme, par exemple, la deuxième paire de lunettes à un euro. Pendant tout le mois d’avril, le verre qui se teinte est proposé au prix du verre blanc : « C’est un verre blanc qui s’adresse aux gens qui sont assez sensibles à la lumière » signale Guillaume.

La Baule Optique, 4 avenue Lajarrige à La Baule. Téléphone : 02 40 11 13 33.

Récemment mis en ligne

Retour aux sources pour Této Décoration.

Této Décoration vient de s’installer dans un nouveau lieu, toujours dans le même quartier, à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *