samedi , 25 novembre 2017

Acquérir à La Baule : Anclege développe un programme destiné aux primo-accédants

On sait qu’il est difficile pour les jeunes couples, comme pour les classes moyennes, d’accéder à la propriété à La Baule et il est frustrant de ne pas pouvoir habiter dans la ville où l’on travaille. Les pouvoirs publics ont pris la mesure de cette situation il y a quelques années en instaurant des dispositions incitatives. Mais, dans le domaine de l’immobilier, il faut toujours plusieurs années avant que cela se concrétise. C’est le cas avec le promoteur constructeur Anclege qui lance son programme « Les Jardins du Gosquet » dans le nouveau quartier résidentiel de la zone de Beslon. Cinq maisons neuves sont proposées à la vente, à partir de 254 000 euros. Elles sont situées à cinq minutes à pied de la gare de La Baule et de la zone commerciale des Salines. Ce programme est réservé aux primo-accédants de moins de 40 ans, il est soumis à des conditions de revenus (c’est-à-dire aux personnes dont le salaire ne dépasse pas un certain seuil) et il permet donc de devenir propriétaire de sa maison avec des mensualités équivalentes à celles d’une location pour une maison de taille équivalente. Le prêt à taux zéro peut aussi intégrer une grande partie du financement. José Batard, qui dirige la société, est spécialisé dans les programmes à taille humaine. Il explique : « Actuellement, nous construisons une résidence senior avec 85 logements et une dizaine de commerces. Toutefois, la plupart de nos programmes vont de 13 à 40 logements. C’est un choix et c’est aussi une organisation d’équipe. Dans ce marché, nous nous obligeons à faire de la qualité puisque nous sommes un constructeur local. Dans ce domaine, nous sommes connus favorablement »

Des maisons labellisées THPE

José Batard travaille depuis plusieurs années dans la région et il sait que le foncier reste un problème à La Baule : « Notre projet s’adresse aux primo-accédants et nous devons travailler pour proposer le plus juste rapport qualité-prix, avec une forte valeur patrimoniale, parce que La Baule a un nom, c’est du foncier qui ne perd pas de valeur. » Les maisons sont toutes labellisées THPE (Très haute performance énergétique), avec une excellente isolation, elles sont aux normes antisismiques et même aux normes pour les personnes à mobilité réduite. Construire des maisons économiques, c’est plus qu’une obligation, c’est un devoir, selon José Batard : « Les jeunes ont bien reçu le message de la RT 2012, à savoir des maisons économiques, car aujourd’hui, le kilowatt est à 8 centimes, mais en 2028 il sera à 40 centimes ! La facture va être multipliée par plus que quatre et toutes les nouvelles générations ont compris cela ». Il s’agit d’une belle opportunité pour les moins de 40 ans, car le quartier est idéal et, quand on examine le plan, on observe que les maisons sont toutes implantées avec intelligence puisque chaque foyer disposera de son propre jardin, avec un garage et une mitoyenneté réduite.

Contact Anclege : 06 50 58 35 77.

Récemment mis en ligne

Barrière présente son premier soin signature Diane Barrière.

Depuis 2015, le Groupe Barrière a rebaptisé tous ses espaces dédiés au bien-être sous le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *